Tutoriel « petites têtes poudrées » 1750, et coiffure populaire du XVIIIe siècle.

L’image contient peut-être : 3 personnes, gros plan

En ces temps de confinement, nous avons eu l’idée de vous proposer un petit tutoriel sur une coiffure du XVIIIe siècle très facile à faire. Nous tenons d’ailleurs à remercier très chaleureusement Frédérique Trouslard qui nous l’a apprise lors d’une mémorable reconstitution Louis XV au château de Fontainebleau en avril 2016.

Ces coiffures ont été portées par les dames de la bourgeoisie et de la noblesse des années 1720 à environ 1760. Très poudrées et dans certain cas très travaillées, elles avaient le nom de « petites têtes ».

02-jean-etienne-liotard-madame-liotard-and-her-daughter
Mme Liotard et sa fille

Ce type de chignon moins travaillé a également été très porté par les classes rurales et populaires du siècle des Lumières.

c. 1750, A girl wearing a cap, looking at herself in a mirror with a chocolatière and a cup on the table at auction Christie's

Le chignon en tant que tel:

Ce qu’il vous faut:

  • un peigne (ou une brosse selon vos préférences),
  • des pinces plates
  • de la laque (si besoin)

Au niveau de la longueur des cheveux, mi-longs à longs (et c’est plus facile mi-longs). Nous vous conseillons de faire cette coiffure sur des cheveux qui n’ont pas été lavés depuis 2 ou 3 jours, si ils sont propres il faudra selon l’expression de l’époque « les pommader ». (Si vous souhaitez des recettes de pommades du XVIII, nous pourrons réaliser un autre article.)

Etape 1: Séparez bien les cheveux du devant de ceux de l’arrière.

91578771_2290455237917633_7172879668205322240_n

Etape 2: Entortillez vos cheveux sur le devant de façon à formé un bombé, connu aujourd’hui sous le nom de « Pompadour », mais qu’à l’époque on appelle un tapé.

91535764_1074060759644645_2760043875304210432_n91562542_211983149900141_5567359736921194496_n

Etape 3: Prenez la partie arrière, entortillez là de la même façon et épinglez-là sous le tapé. Laquez si besoin.

91470335_553390541954602_1028537744181166080_n91973802_2546687258905072_698130127757770752_n91547436_892860071145315_3257525758196711424_n

Si vous incarnez une personne de la communauté rurale ou populaire, mettez une coiffe que vous pouvez réaliser très facilement avec ces patrons. (on évite la charlotte élastiquée, si on souhaite un effet historique).

92293956_207730127317852_7383866268719251456_n

Ce genre de coiffure populaire est idéale pour la reconstitution de Vaussieux, organisée par l’association Un Nouveau Monde les 22 et 23 août prochains.

La poudre:

Si vous souhaitez incarner une dame aisée de l’époque de Louis XV, il sera intéressant de se poudrer les cheveux. Pour réaliser cette poudre rien de plus simple. Il faut mélanger 1 cuillère à soupe de farine de blé, avec 2 cuillères à soupe de Maizena.

91505414_1035568303510191_7310420837603999744_n91535759_2526167857596474_7232962584184356864_n

Mettez une serviette pour protéger vos vêtements, prenez un blaireau (qui ensuite ne servira qu’à cela), puis appliquez très généreusement la farine sur vos cheveux.

91742382_241567430360383_6396839417813663744_n

Ensuite vous pouvez mettre une coiffe de dentelle, et des petites fleurs à la manière des portrait de l’époque.

Pietro Antonio Rotari (1707-1762) - Portrait of Marie Kunigunde of Saxony//Marie-Cunégonde de Saxe ou Cunégonde de Saxe, née le 10 novembre 1740 à Varsovie, morte le 8 avril 1826 à Dresde est un membre de la Maison royale de Saxe, titrée princesse de Pologne, de Lituanie et de ... Wikipédia
Marie-Cunégonde de Saxe

Si utiliser de la farine vous fait peur, vous pouvez aussi prendre du shampoing sec mais l’effet sera moins naturel. La farine n’agressera pas vos cheveux si ce n’est qu’elle les asséchera, d’où un brossage énergique à la fin de la reconstitution et bien sûr un shampoing traditionnel pour revenir au XXIe siècle.

12961395_1406783149347555_120136137140042430_o
Reconstitution Louis XV à Fontainebleau, (c) Paul Jean Marchand.

Si vous voulez en savoir plus sur travail de Frédérique, n’hésitez pas à aller sur le site de l’association du Ministère des Modes, ou à découvrir ce site.

 

Une réflexion sur “Tutoriel « petites têtes poudrées » 1750, et coiffure populaire du XVIIIe siècle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s